Accueil > Thérapie brève > Une thérapie, pour qui ?

Une thérapie, pour qui ?

A qui s’adresse la thérapie brève ?

En général, elle s’adresse à toute personne qui semble arrêtée dans l’évolution de sa vie, rencontrant des problèmes, difficultés, souffrances, qui font obstacle au déroulement de son existence.

En particulier, elle s’adresse aux personnes (adultes, enfants, adolescents) souffrant d’un problème répétitif :
- des problèmes relationnels : problème de couple, ou simplement affectif, problème avec ses enfants, problème sociaux (timidité…), etc...
- des peurs, des phobies, des troubles obsessionnels compulsifs, des troubles de la prise de décision, etc...
- des dépressions, des troubles alimentaires, etc.

Si la personne en souffrance n’envisage pas de prise en charge et que cela fait souffrir le demandeur, il est possible de recevoir ce demandeur afin de l’aider à soutenir la personne en souffrance et lui permettre d’évoluer elle aussi.
De plus, le demandeur sera plus à même de raconter les scènes de sa vie quotidienne qui posent problèmes afin que le thérapeute s’en fasse une image plus adéquate. Par exemple, il est possible pour une mère ou un père de consulter afin d’aider indirectement leur fils ou leur fille qui ne souhaite pas de consultation avec un psy.