Psy thérapie brève à Bergerac

Les élixirs floraux

Nos états d’esprit négatifs : peur, manque de confiance en soi, impatience, ressentiment, etc. menacent notre équilibre et ont un impact défavorable sur notre équilibre à tous les niveaux.

Les élixirs floraux sont des empreintes énergétiques laissées dans un liquide grâce à une solarisation de fleurs (exposition au soleil). Cette empreinte, lorsqu’elle nous correspond, agit par un phénomène de résonance ; dans le cas contraire, il ne se passe rien. Les élixirs floraux ne présentent donc aucun risque de contre-indication ni de surdosage.

Trois niveaux d’action

Chaque élixir floral peut s’employer de trois façons :
- pour les problèmes passagers, lorsque nous constatons par exemple une poussée d’impatience ou de découragement ;
- pour réharmoniser des traits de caractère, des états d’esprit négatifs plus profondément ancrés ;
- pour développer un trait positif que nous possédons déjà, lorsque nous devons faire face à des circonstances spécifiques : une personne qui a confiance en son intuition peut malgré tout bénéficier de la prise de « Cerato » dans une période où elle va devoir prendre un grand nombre de décisions rapidement. Ici, il n’y a pas de « dysharmonie » au départ, mais les événements nécessitent que nous développions au-dessus de la normale une qualité que nous possédons déjà.

Par leur absence totale de toxicité, les élixirs floraux peuvent être employés par tous. Ils donnent souvent d’excellents résultats. En particulier leur action dans les problèmes émotionnels des enfants est souvent extrêmement rapide. Ceci ne doit toutefois pas amener à croire que les élixirs floraux rendent toujours toute autre démarche superflue.

Leur prescription par un thérapeute qualifié peut considérablement aider à la guérison des blessures émotionnelles.

Remarque

Les élixirs floraux et minéraux ne sont pas des médicaments. Leur action est de nature vibratoire. Elle consiste en une harmonisation de la sphère émotionnelle, et si une régularisation physique en découle, elle ne peut être qu’indirecte. Par conséquent la prise d’élixirs ne dispense aucunement du diagnostic médical, ni du traitement qui en découle, et si un tel traitement est déjà en cours il ne doit pas être interrompu.